Franck Alazet - Management, Coaching & Rugby

Franck Alazet - Management, Coaching & Rugby

2012-09-01 : Stage de Reprise

En ce premier weekend de spetembre, la nouvelle saison pour les cadets devenus A (seconde année) du stade est réellement lancée. Après quelques semaines de repos, la saison a commencé avec les visites régulières sur le site de la fédération afin de voir notre poule.

Avec Balma, Montauban, Carcassonne, Albi, Colomiers, et Castres, notre poule sent le sud ouest et les derbys. Seul Aurillac nous permettra de voyager lors de la phase régulière.

Avec déja des entrainements placés dans la semaine pour les présents, entrainés alors par Samuel, le vrai début de la saison a été lancé ce weekend avec le stage de début de saison, l'occasion des retrouvailles, de la rencontre avec les nouvelles recrues et des photos individuelles.

Rendez vous donc à 10h ce matin, pour un entrainement le matin, un repas collectif , puis présenttaion du mode de fonctionnement avant une opposition dans l'apres midi.

C'était un peu la rentrée des classes donc ce matin, avec les retrouvailles avec les joueurs, le staff pas revu depuis les quelques jours après la finale perdue en juin. Et comme une rentrée des classes, il y a le plaisir de se retrouver et la sensation que la coupure n'a pas été si longue. Malgré un temps un peu frais ce matin, le fait de rechausser les crampons, remettre son short, preparer son sac en n'oubliant pas les tenues Nike / Stade Toulousain, tout comme un reflexe pavlovien, les yeux brillaient et la salive montait ...Le trousseau de clef en poche, l'ouverture du portail, des vestiaires ... et on revient sur le pré. Non pas que le rugby a été eloigné de mes vacances , car avec le beach rugby de la communauté estivale, le ballon ovale etait pas loin, mais le fait de retrouver le staff et les "petits". Ces petits qui ne sont pas comme l'an dernier des inconnus dont il va falloir obtenir la confiance et l'adhésion au projet, mais les mêmes avec qui nous avons passé une superbe année ... exceptionnelle pour moi au niveau humain... Les mêmes, vraiment ? Oui et non. Les mêmes car ils ne vont pas changer en 2 mois dans leur caactere, leurs qualités, leurs défauts , mais malgré tout, diférents car le parcours de la saison dernière a obligatoirement modifié ce groupe qui sortait l'an dernier du super challenge et des tournois. Je suis convaincu que cette saison passée leur a apporté énormément une sacré expérience. une expérience des matchs de phase finales, des matchs accrochés et aussi l'expérience de la défaite dans un match capital.

La blessure et déception sont peut etre encore là enfouies, mais je suis convaincu que cette défaite nous a aidé et nous aidera cette saison. Il y a déjà je trouve une maturité supérieure qui se dégage du groupe et de chaque individu. Il faut dire qu'étant dans l'année de leur 17, dans un an ils pourraient légalement jouer avec les pros comme ont pu le faire avant eux des Fred michalack, Clement poitrenaud ou Christophe tolofua. En un an , la transformation est réelle et conséquente : de petit minimes découvrant les nouvelles régles, nous avons aujourd'hui des jeunes hommes qui ont travaillé et suivi leur programme durant l'été et qui veulent se dépasser pour pouvoir être là la saison prochaine. Car il y a bien entendu cette place de "vice champion de france 2012" qui ne peut que donner envie d'y revenir et de travailler pour , mais aussi les perspectives de juniors et du passage de fin de saison qui sera un passage vers le haut niveau ou vers un changement de club. La sélection sera dure.

Je n'oublierai pas dans les retrouvailles les parents et les mamans, qui ont toujours étées là à nos cotés, et encore ce soir présentes au coté de Yohan pour soigner une oreille ouverte. Ces mamans qui nous ont fait tant de surprises l'an dernier.

Bien sur les phases de poules ou le quotidien paraissent plus ternes que notre denier mois ensembles, mais c est aussi pour cela qu'on va travailler plus en capitalisant sur le vécu passé pour ne pas perdre ce championnat. Un peu comme Basil Boli avait ému toute la france après la premiere finale perdue en coupe d'europe avec l'OM, mais surtout quelques mois après en mimant qu'il ne pleurera pas, après la victoire contre Milan.

C'est tout le mal que je nous souhaite, que les accolades, les larmes de 2012 soient là en 2013 mais avec juste un petit bout de bouclier. Et comme un axe fort de progrés, car nous devons tous progresser .... j'ai écrit l'édito avant minuit, requête de number 7 !

J'espere cette année vous régaler comme cette année avec les sensations emotions ressenties avec ce groupe... car je fais cela pour vous



01/09/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres