Franck Alazet - Management, Coaching & Rugby

Franck Alazet - Management, Coaching & Rugby

20121208 - Montauban - Toulouse

Après une semaine sans édito sur les cadets, du à mon abscence au match Stade Toulousain - Balma gagné 15-8 , j'était de retour ce samedi au bord du terrain pour le dernier match de l'année 2012. Un match important pour bien finir l'année et montrer un autre visage que celui apparemment montré la semaine dernière. C'est avec une émotion particulière que je retrouvais le groupe, le staff Corinne, Didier, les 2 Manu, Craig et les deux entraineurs Jo et Sam. Emotion encore en retrouvant le rugby français après le séjour colombien et la federation de rugby colombienne.

Le match a bien débuté avec un essai dès la 3eme minute avec un essai de Sacha trensformé par Franck, juste après une première tentative de pénalité ratée contre le vent. 7 à 0 et puis plus rien .. ou presque plus rien. Beaucoup de pénalités concédées, peu de possession de balles, le match tombait dans un faux rythme, même si le repli défensif était plutot bon. Un carton blanc à la 11eme minute pour une enieme faute, puis enfin un nouvel essai à la 30eme (Clément, transformé par Franck) , avant qu'à la 34eme , un essai de rémi, transformé lui aussi par Franck.

La pause orange , "naranjas" comme le signalait Max , est intervenue sur le score de 21 à 0 pour nos petits, même si cette première mi -temps a été plus compliquée que le score ne le laisse entendre.

L'accent mis sur l'avancée, le combat à la mi-temps a porté ses fruits. L'équipe allait démontrer un plus bel engament lors des 35 minutes de la seconde période avec 2 essais en 10 minutes de jeu, les deux transformés par Franck (Essai de Maxime et de Rémi) pour un score de 35 à 0 à la 47eme.

A la 50 eme un nouvel essai de Rémi , transformé lui aussi portait le score à 42 à 0 à la 50 eme minute. Un nouvel essai de Rémi, puis un essai d'Antoine, transformés tous les deux par Franck, portent le score final à 56 à 0. De quoi savourer le travail accompli et penser aux fêtes de fin d'année.

Cependant les victoires aussi larges soient elles ne signifient pas une supériorité aussi large que le score ne l'indique...

On parle, et moi le premier , des valeurs du rugby et de la vertue du groupe. Je le vois au quotidien dans mon travail et j essai d apporter mon experience lorsque j'interviens en coach dans mon groupe et même si mes années rugby (16 ans maintenant) l'ont été plus en accompagnateur que sur le terrain j'ai pu voir et comprendre la vie de groupe. En accéléré et chaque année, c 'est exactement ce qu on vit avec Rugby French Flair ... fédéré par un but commun et une "grande" cause , remerciée par le plaisir le sourire et les yeux qui brillent de ces enfants qui ne nous connaissent pas mais qui voient dans notre venue des opportunités de sortir de leur difficulté par une voie plus salutaire que par le cartel ou le groupe paramilitaire. Nous nous voyons peu, le groupe change d'une année sur l'autre, mais nous vivons ensembles durant plus d'une semaine , 24h sur 24, partageant une chambre à deux, et nos repas de groupes. Ce groupe a une ame, tout comme le groupe de l'an dernier, groupe vraiment né durant le stage de Saint Etienne de Baigorry ce qui nous a valu d'être finaliste.

Pour tous ceux qui ont vécu cette aventure, nous avons en tête de faire mieux que l'an dernier, tous les nouveux venus rêvent de démontrer qu'ils apportent au groupe, mais nous devons , ensembles, faire attention de ne pas avoir un réveil difficile et brutal loin de ce rêve , si nous ne mettons pas l'histoire dans le bon sens. Malgré le travail exemplaire de Sam et Jo, malgré tout le soin et l'énergie qu'on met à ce que les joueurs soient dans les meilleurs conditions (trop ?), chacun doit faire son chemin, définir ses priorités et ses objectifs ainsi que se donner les moyens d'y arriver... Il y a un cheminement individuel et puis il y a le cheminement du groupe.... C'est un élément important et difficilement définissable , mais qui nait, vit et évolue. C'est un élément fondateur où chaque individu apporte et reçoit dans un mode de fonctionnement qui lui est propre. Nos joueurs ont un niveau technique et une intelligence de jeu appréciable qui peuvent constituer un facteur discriminant, et je ne doute pas qu'ils ont aussi une intelligence humaine et qu'ils ont déjà fait un gros cheminement personnel ne serait ce que par rapport à l'an dernier , où nous découvrions de jeunes enfants...

Cette année nous avons parfois des petits hommes et j'espère vivre avec eux et le groupe cadets du stade 2012-2013, la plus longue aventure possible... Quand je vois les souvenirs laissés par  ces années dans les mémoires des joueurs ayant partagé mes semaines sud américaines, il faut savourer ces moments qui resteront dans les grandes émotions de notre parcours humain. 

Nous avons tous en main notre parcours et les cartes pour y arriver ...



08/12/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres